30 septembre 2014

Impression 3D au CPIE de Corte - Centre Corse

Re bonjour à tous,

Vendredi 26 et lundi 29, je suis intervenu au CPIE Corte - Centre Corse afin de les accompagner à la prise en main d'une imprimante 3D qu'ils se sont procuré il y a quelques temps.

Étant intéressé par ce domaine depuis quelques années déjà, j'ai pas hésité une seule seconde lorsqu'on m'a demandé !

Vendredi, nous avons donc appris à calibrer l'imprimante (ce qui - si ce n'est pas ou mal effectué, peut simplement empêcher toute impression - et c'était le cas en l'occurrence)
Ensuite, nous avons vu l'utilisation des logiciels (libres) qui a mon sens sont les plus pratique à ce jour, à savoir Slic3r et Pronterface
Et pour terminé, nous avons effectué des test d'impression

Lundi nous nous sommes plutôt focalisé sur les aspects pédagogiques, quels types d'ateliers pour quel public, etc... et bien sûr, nous avons vu quelques cas d'école des soucis qui peuvent arriver.


Le monde de l'impression 3D grand public étant encore jeune, les machines sont capricieuses, et il n'es pas rare qu'au début, on rate 6 impressions pour en réussir une.

Heureusement, avec le temps, ce ratio tend à s'inverser !




Spirobot et fête de la science

Bonjour à tous,

Nous avons débuté aujourd'hui les ateliers de la fête de la science

Les premiers à y avoir goûté sont les enfants CE1/CE2 de l'école Amadei, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

Une trentaine d'enfants ont ainsi pu créer leur spirobot (l'option "bross'bot" n'étant pas disponible pour l'instant)

C'était intense ! Et 1h15 / 30 c'est presque pas suffisant, mais au final tous les enfants sont partis avec leur robot !

"C'est la première fois que je fabrique un truc électrique !" disait l'un des enfants, tout content.

Un autre disait "Mon père va être super fier de moi", en tenant fièrement son robot dans les mains.

Voici quelques photos en vrac ainsi que la fiche de fabrication du spirobot











 

23 septembre 2014

Cryptons !

Bonjour à tous,

Non, ce n'est pas la planète de Superman (qui s'appelle Krypton), mais bien de cryptage dont il est question !

Hé oui, aujourd'hui, avec les enfants de l'ARS, nous avons abordé le domaine du cryptage.

Évidemment, pas question avec des enfants de CE1 / CE2 de parler de nombres premiers, de cryptographie asymétrique ou encore de cryptographie quantique.

Nous nous sommes intéressés au chiffrement faible, et donc facile à mettre en œuvre.

Nous avons donc entrepris de fabriquer un cryptographe ( https://sites.google.com/site/codesforscouts/sliding-scale-or-cryptograph ) afin d'avoir un gabarit que les enfants pourraient utiliser pour crypter leur correspondance.

Le principe est simple :

  • deux disques (un légèrement plus petit que l'autre), divisés en 26 secteurs.
  • Une lettre de l'alphabet dans chaque secteur
  • Un petit système de fixation au centre pour que les deux disques soient fixés entre eux mais puissent tourner individuellement (j'ai utilisé une punaise avec la pointe écrasée, mais une attache parisienne fait tout aussi bien l'affaire).

Une fois ce montage fait et les lettres alignées (le A avec le A, etc...), il suffit de décaler le disque central d'un nombre donné de cases (admettons 4), et pour chaque lettre du message (sur le disque du haut), écrire la lettre qui correspond du disque du bas.

Ainsi, le mot "XKJFKQN" correspondra au mot "BONJOUR".













Pour décrypter, il faut faire pareil, mais dans l'autre sens (c'est à dire que pour chaque lettre du message crypté, il faut regarder la lettre du disque du bas et écrire celle qui correspond sur le disque du haut).




18 septembre 2014

Préparation fête de la science 2014

Bonjour à tous,

Hier avec Marylin de Folelli, nous avons passé la matinée à faire quelques test en vue de la fête de la science 2014

Au programme : spirobot et brossebot

C'est quoi ?

Voyez plutôt...


16 septembre 2014

Atelier "Fruit power" avec des enfants survoltés

Bonjour à tous,

Comme tous les mardi après midi, c'est activités scolaires (dans le cadre des réformes, toussa)
Cette semaine, les enfants ont pu découvrir que les citrons, c'est pas juste pour les vitamines, c'est aussi plein d'énergie (au sens propre du terme)

Mais avant d'entrée dans le vif du sujet, une petite devinette et une petite expérience : qui saura plier un papier en deux plus de 7 fois ?

Réponse : personne, et ce sur les deux groupes de 14 enfants.

En effet, même s'il n'est pas impossible de plier un papier en deux 8 ou 9 fois, c'est très très difficile (et quasi impossible au delà de 10), surtout avec un papier A4 standard.

Dans le même thème, si un super super héro arrivait malgré tout a plier un papier plus de 50 fois, quelle serai l'épaisseur du pliage ?

Les réponses proposés : 5 cm, 30cm, 10 mètres, "la taille de ma tête", etc...

La réponse ? pas loin de 120 millions de kilomètres. Si si. presque la distance de la terre à la lune (qui est de 150 millions de kilomètres)

Après ce petit exercice fait pour détendre les neurones, place à la science !

Présentation du matériel : deux clous (un galvanisé en zinc, et l'autre en cuivre), 1 citron (vert si possible), deux fils avec des pinces crocrodile au bout, et une petite LED (les petites lumières qu'on trouve partout)
Tous les détails sur Planete Seed (qu'on remercie pour le matos !)

On assemble tout ça, et........ ça marche pas !
En effet, les citrons qu'on avait était un peu nuls, donc un seul ne suffisait pas... Il en fallait 2. ET là, Ô miracle, la lumière s'allume ! (pas fort, c'est vrai, et on a même pas de photos pour le prouver)

Après on a essayé en mettant tous les citrons ensemble et la lumière a brillé encore plus fort.

On a même nettoyé deux pièces de monnaie (2 et 5 centimes) en les plantant dans un citron, et c'est vachement efficace !



10 septembre 2014

C'est la rentrée !

Bonjour à tous !

Hé ouais, c'est la rentrée (enfin, pour nous depuis déjà la semaine dernière)
Mais aujourd'hui, c'est surtout l'entrée en scène de la réforme du temps scolaire.
Tous les mardi après midi, nous intervenons donc à l'école Amadei.
Votre serviteur s'occupe des ateliers "multimédia", même si, en vrai, le multimédia aura une place assez faible dans ces ateliers là.

En effet, vu l'état déplorable des postes informatiques de l'école, hors de question pour nous de perdre 30 minutes chaque fois le temps que les ordinateurs soient opérationnels; nous sommes plutôt partis vers des ateliers "bricolo science", avec expérimentation et bidouillage en tout genre.

Et pour cette première séance, avec la classe de CE2 (2 groupes de 14)  nous avons joué avec des aimants !
Comment ça fonctionne ?
Est-ce que ça "colle" sur tout ?
Dans quoi sont-ils utilisés ?
etc...

Au menu des expérimentations :

  • Sur quoi les aimants "collent",les enfants ont été surpris de constater que les aimants n'attiraient pas tous les métaux
  • Fabrication d'une boussole (pas de photo... Oops) : pas très précise mais fonctionnelle !
  •  Les aimants et leurs pôles, deux aimants s'attirent mais se repoussent également, expérimentation avec des petites billes aimantées (cf. photo) ainsi que d'autres aimants de forme différente
  • Et un petit plus pas prévu : l'effet d'un aimant sur un vieux écran a tube (à ne pas faire trop souvent au risque de dégrader la qualité d'image)
Pas beaucoup de photo, car gérer 14 enfants surexcités dans une salle exiguë demande pas mal d'énergie et ne laisse pas trop de place à la prise de photos :)


Pour une première séance, ça s'est pas trop mal passé, même si c'est pas évident de gérer le nombre d'enfants